• - Portugal ... automnes 2007 et 2017

     Quelques photos commentées tirées de nos deux voyages au Portugal

      09 et 10 / 2007

    et 09 / 2017

    astuce   ....     ......  il suffit de cliquer sur les photos ou les cartes pour les agrandir
     

  •  ....  à quelques dizaines de kilomètres de la frontière Espagnole Ponte de Lima est une petite ville pleine de charme, une étape agréable où il fait bon flâner

     

    Ce serait le plus vieux village du Portugal (?) y subsiste encore un pont traversant la rivière Lima, construit au Ve siècle par les Romains pour relier les villes de Braga et Astorga, il conserve quelques arcs de cette époque, mais reconstruit au XIVe siècle il est de nos jours réservé aux piétons.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Musée dos Terceiros ........... c'est en fait un bel ensemble architectural composé de deux églises contigües, l'ancien couvent de Sto. Antonio dos Frades et l’église adjacente de l’Ordre Terceira de San Francisco.

    On note dans l'église de l'ancien couvent ( 1° photo ) le sol en bois compartimenté. Chacune des "alvéoles" ainsi formées est en fait la sépulture d'une religieuse . Cette tradition consistant à ensevelir les défunts dans les églises, " au plus près de Dieu "  était assez répandue à cette époque y compris en France où on retrouve encore les traces de nombreuses sépultures de ce type dans d'anciennes églises.

     

     

     

     

     

     

     

     

    ***********************************
      

     ............    c'est aussi à Ponte de Lima que nous avons pour la première fois fait le plein d'appétissantes spécialités Portugaises, saucisses de toutes sortes et oreilles de cochon ......................................................

     

     

     pas aimé .... mais alors pas aimé du tout !!!!!!!!!!!!!!

    direct le toutou qui trainait dans le coin  ......  lui il a eu l'air d'aimer yes

    nous retenterons l'expérience un peu plus loin pour voir si ce goût si particulier n'est que local.

     


    1 commentaire
  • Viana do Castelo et le Gil Eannes.... Le Gil Eannes  est un ancien navire hôpital construit à Viana do Castelo en 1955 pour assister la flotte portugaise de pêcheurs de morue dans les eaux de Terre-Neuve et du Groënland.

    Son dernier voyage d'assistance à la flotte de pêche remonte à 1973. Il a ensuite effectué diverses missions d'assistance ou de commerce jusqu'en 1984 où il cessa définitivement toute activité.

    A quai dans le port de Lisbonne il se trouvait déjà très détérioré et pillé lorsque les habitants de Viana do Castelo le firent rapatrier dans leur port où il a  bénéficié d'importants travaux de réhabilitation pour le sauver de la destruction. et l'exposer en tant que mémoire du passé maritime de la ville et du pays.

    Actuellement propriété de la Fondation Gil Eannes il est exposé dans le port de Viana do Castelo où on peut le visiter. Visite peu courante, intéressante et bien documentée.

     

     

     

    Viana do Castelo et le Gil Eannes <<< Salle radio

            Poste de commandement                                                      Cuisine                                                              Cambuse à vin

    Viana do Castelo et le Gil EannesViana do Castelo et le Gil EannesViana do Castelo et le Gil Eannes

     

     La partie Hôpital ...

    Viana do Castelo et le Gil Eannes Viana do Castelo et le Gil Eannes<<<  cabinet dentaire et salle de radiographie

     

                          salle des soins                                             salle d'opération

    Viana do Castelo et le Gil EannesViana do Castelo et le Gil Eannes

     

     

     

     

     

     

     

    2 - Viana do Castelo ......  le Gil Eannes2 - Viana do Castelo ......  le Gil Eannes

     

                                                       Les locaux techniques  ...

     

    2 - Viana do Castelo ......  le Gil Eannes2 - Viana do Castelo ......  le Gil Eannes

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • 3 - Braga  ... Bom Jésus

    Bom Jésus ....

     

    La colline où se situe le Bom Jésus est un peu à l’écart de la ville de Braga, c’est un lieu de dévotion très ancien. A partir des années 1 500 la construction successive de chapelles ne fera que renforcer sa vocation de pèlerinage .

    Mais ce n'est que dans les années 1 700  que débute la construction  des escaliers monumentaux du Bon Jésus de Braga ( les « Escadórios do Bom Jesus »)  et au sommet en point d'orgue « l’Escalier des Cinq Sens » ( photo ci dessous ) ., puis  à partir de 1 784 commence l’édification de l'église actuelle de style néoclassique.

    Le site a été proposé en 2 017 pour figurer au patrimoine mondial de l'UNESCO

     

      <<<<  Escalier des Cinq Sens ...

     

    Braga  ... Bom JésusBraga  ... Bom JésusBraga  ... Bom Jésus

     

     

     

     

     

     

     

     

    Braga  ... Bom JésusBraga  ... Bom Jésus <<<  Tout au long du des différents escaliers sont édifiées 17 chapelles représentant les 17 stations du Chemin de Croix ainsi que des fontaines permettant de se rafraîchir.

    Braga  ... Bom Jésus

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Funiculaire de Bom Jésus

    Ceux qui  préfèrent éviter la redoutable ascencion par l'escalier du chemin de croix ont la possibilité d'accéder au sommet du site par le funiculaire situé près des parking, ensuite la descente à pieds se fait facilement et permet d'admirer escaliers et chapelles qui jalonnent le parcours.

    Ce funiculaire inauguré en 1882 serait le plus ancien au monde utilisant le principe  des contrepoids d’eau, un ingénieux système très économe en énergie.

    Braga  ... Bom Jésus

    Les deux cabines sont mues par un  système de contrepoids qui n'utilise aucune autre autre énergie que de l'eau, elles sont reliées par un câble coulissant autour d'une poulie située en partie haute, chacune possède un grand réservoir situé sous son plancher.

    Pendant que la cabine du haut rempli son réservoir d'eau celle du bas le vide. Ainsi la cabine du haut finissant par être plus lourde que celle du bas, elle commence sa descente entrainant du même coup la remontée de celle du bas, et vice versa à chaque voyage.

    Le tout est régulé par un système de freinage manuel.

     3 - Braga  ... Bom Jésus

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  Guimarães est considérée comme le berceau du Portugal car c'est là qu'est né en 1109 Alphonso Henriques Comte du Portugal quitrès jeune conquiert l'indépendance de son comté en luttant contre le royaume de Castille , puis bat les envahisseurs Maures en 1139 à Ourique où il est acclamé par ses troupes comme étant le premier Roi du Portugal  sous le nom d'Alphonse 1°.

    Il continue la " Reconquista " ( la Reconquête ) contre les Maures et notamment reprend  Lisbonne en 1147.

    La richesse historique de Guimarães est telle que l'ensemble de la ville est classée au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

     Braga  ... GuimaraesBraga  ... Guimaraes4 - GuimarãesBraga  ... Guimaraes

    Braga  ... Guimaraes

     

    A part une vue dominante sur la ville la visite du Castelo ne présente que peu d'intérêt, le palais Ducal est très bien restauré et se visite aussi , mais le charme de Guimarães réside surtout dans son quartier historique situé en contrebas du château. Il est très agréable d'y flâner au fil des rues, de prendre une boisson ou une glace en terrasse sur la place centrale ou le parvis de l'ancien couvent.

     4 - Guimarães4 - Guimarães4 - Guimarães

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • ...  Dimanche noir pour le Portugal .... 

    il n'est pas possible de relater notre visite 2017 du Portugal sans avoir une pensée pour toutes les victimes  des dramatiques incendies qui l'ont ravagé.

    Plus de 500 départs de feu recensés en 2 jours, un bilan très lourd avec 45 morts, 500 maisons et 300 entreprises détruites. Ceci venant s'ajouter aux récents incendies de juin qui ont fait 64 victimes.

    Les plantations d'eucalyptus qui couvrent actuellement 80 % du parc forestier portugais et sont utilisées dans l'industrie du papier sont jugées responsables de l'importance et de la vitesse de propagation de ces incendies

    Trois jours de deuil national décrétés.

    ****************************************

    5 - Porto5 - Porto

     

    Les 15 et 16 octobre  entre Braga et Porto nous avons traversé des régions dévastées par le feu, les photos ci dessous se passent de commentaire

     

     

     

     

     - Dimanche noir pour le Portugal - Dimanche noir pour le Portugal - Dimanche noir pour le Portugal - Dimanche noir pour le Portugal

     

     

     

     

     

     

     

     - Dimanche noir pour le Portugal - Dimanche noir pour le Portugal - Dimanche noir pour le Portugal - Dimanche noir pour le Portugal

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Deuxième ville du Portugal, Porto est une ville très vivante, très colorée et agréable à parcourir ...

    vues de Porto depuis les quais de Vila Nova de Gaia ....  sur la 2° photo le pont Louis 1°, célèbre pont métallique à 2 étages conçu par Théophile Seyrig un disciple de Gustave Eiffel, la travée supérieure est aujourd'hui réservée au métro et la travée inférieure à la circulation automobile et aux piétons.Il relie les villes de Porto et de Vila Nova de Gaia où sont notamment situées les célèbres caves de Porto .... qui ne sont en fait que des caves de vieillissement, l'élaboration du vin lui même s'effectuant dans la haute vallée du Douro où se situent les vignes !!!

    5 - Porto5 - Porto

     

    Les  azulejos ( faïnces )  de la gare de São Bento compte parmi les plus belles du Portugal, mais on en trouve un peu partout dans Porto

    5 - Porto5 - Porto5 - Porto

     

     

     

     

     

     

     

     

    5 - Porto<<<  la Via Catarina toujours très animée est la principale rue commerçante de porto

     

     ... l'antique tramway de Porto ... ça grince et ça bouge dans tous les sens  mais ça marche toujours ....  inauguré en 1872, électrifié en 1896 , les voitures sont toujours dans " leur jus d'origine" , il ne subsiste plus aujourd'hui que 3 lignes essentiellement destinées aux touristes

    5 - Porto

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Diverses vues de Porto .....

    5 - Porto5 - Porto5 - Porto5 - Porto


    votre commentaire
  • Aveiro ...

    Autrefois ouvert sur la mer le petit port d'Aveiro était un florissant port de pêche jusqu'à ce que en 1575 où une violente tempête ferme l'accès à la lagune et le condamne à un lent déclin.  Au début du 19° siècle d'importants travaux redonne vie à la ville en dégagent la passe d'accès à la mer.

    Aujourd'hui subsistent encore quelques bateaux traditionnels très colorés, les "moliceiros" , ils sont essentiellement réservés aux promenades touristiques.

    6 - Aveiro ... Forêt de Buçaco ... Monastère de Batalha6 - Aveiro ... Forêt de Buçaco ... Monastère de Batalha6 - Aveiro ... Forêt de Buçaco ... Monastère de Batalha6 - Aveiro ... Forêt de Buçaco ... Monastère de Batalha

     

     

     

     

     

     

     Forêt de Buçaco ...

    Ancienne propriété des moines qui l'enrichisse de plusieurs centaines d'espèces exotiques, elle est aujourd'hui propriété de l'état, assez mal entretenue et libre d'accès. On y trouve aussi un ancien et très grand pavillon de chasse royal transformé actuellement en hôtel.

    6 - Aveiro ... Forêt de Buçaco ... Monastère de Batalha6 - Aveiro ... Forêt de Buçaco ... Monastère de Batalha6 - Aveiro ... Forêt de Buçaco ... Monastère de Batalha6 - Aveiro ... Forêt de Buçaco ... Monastère de Batalha

     

     

     

     

     

     

    Monastère de Bathala ...

    Outre la beauté de ce édifice gothique classé au patrimoine mondial, son originalité réside dans les 7 " capelas imperfeitas" , chapelles inachevées qui à l'origine devaient devenir tombeau royal, mais dont la construction fut arrêtée au profit du monastère des Jéronimos à Lisbonne

    6 - Aveiro ... Forêt de Buçaco ... Monastère de Batalha

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nazaré ...

    Les pêcheurs traditionnels remontant leurs bateau sur la plage avec un attelage de boeufs dont les photos ont largement contribué à  la célébrité de Nazaré ont disparus depuis longtemps, mais cette ville conserve néanmoins toujours de nombreux attraits avec la ville basse et sa plage s'étirant à perte de vue, le quartier du sitio  situé sur un promontoire rocheux offrant une vue magnifique sur la ville et sur le canyon de Nazaré spot de surf mondialement réputé pour ses vagues exceptionnelles pouvant atteindre 30 mètres de hauteur .... 

    6 - Aveiro ... Forêt de Buçaco ... Monastère de Batalha .... Nazaré6 - Aveiro ... Forêt de Buçaco ... Monastère de Batalha .... Nazaré6 - Aveiro ... Forêt de Buçaco ... Monastère de Batalha .... Nazaré

     

     

     

     

     

     

     

     

    .... et aussi toujours un peu de folklore avec les poissons qui séchent sur des claies au soleil ou bien les marchandes avec leur habit traditionnel comportant théoriquement  7  jupons  ( théoriquement   .... car je n'ai pas osé  vérifier sarcastic )

    6 - Aveiro ... Forêt de Buçaco ... Monastère de Batalha .... Nazaré6 - Aveiro ... Forêt de Buçaco ... Monastère de Batalha .... Nazaré

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Décidément la vierge a un faible pour les bergers et bergères, après Lourdes et Bernadette en 1858, c'est en 1917 qu'elle est apparue à trois petits bergers Jacinta, Lucia et Francisco pour leur faire plusieurs révélationss appelées " secrets de Fatima"

    A partir de 1930 le culte de" Notre Dame de Fatima" fut officiellement célébré.

    Jacinta et Francisco morts vers 1920 de la grippe espagnole ont été béatifiés en 2000 par le pape Jean-Paul II  lors de sa venue à Fatima au cours d'une messe réunissant plus de 700 000 personnes. Le procès en Béatification de Lucia devenue religieuse et  décédée en 2005 est à ma connaissance toujours en cours.

    Lors de cette visite en remerciement à la vierge qui l'aurait épargné lors de sa tentative d'assassinat par Mehmet Ali Agca en 1981 Jean Paul II offrit la balle qui l'a blessé , elle a été enchâssée dans la couronne de Fatima.

    7 - Fatima

     

    7 - Fatima7 - Fatima

    le lieu en lui même n'a pas de charme particulier, certaines réalisations sont même plutôt "kitch" et peuvent prêtre à sourire, mais la ferveur des pèlerins qui pour certains effectuent la dernière partie du parcours à genoux, parfois même jusqu'au sang inspire le respect.

    7 - Fatima7 - Fatima


    votre commentaire
  • Monastère Cistércien dont la construction  remonte au XIII° siécle, classé au patrimoine mondial par l'Unesco en 1989 et parmi les sept merveilles du Portugal en 2007 c'est un monumental ensemble  de style gothique s'étirant sur plus de 200 mètres .

    Il abrite notamment les tombeaux d'Inés de Castro et de Pierre 1er dont l'histoire d'amour devint un véritable mythe et inspira de nombreux auteurs parmi lesquels Henry de Montherlant avec  sa pièce de théâtre " La Reine Morte".

    8 - Monastère d'Alcobaça8 - Monastère d'Alcobaça

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    8 - Monastère d'Alcobaça8 - Monastère d'Alcobaça8 - Monastère d'Alcobaça8 - Monastère d'Alcobaça

     

     

     

     

     

    8 - Monastère d'Alcobaça8 - Monastère d'Alcobaça8 - Monastère d'Alcobaça

    8 - Monastère d'Alcobaça

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    l'histoire  d'Inés et de Pierre ...

    ( compilation de divers documents source internet )

    En 1340. Dom Pedro, prince héritier de la couronne portugaise est contraint par son père le roi Alphonse IV d'épouser Constance de Castille dont il aura trois enfants.

    La situation va se compliquer lorsqu'il tombe amoureux d'Inés de Castro une des des dames d'honneur de son épouse, Dom Pedro a alors vingt ans, Inès de Castro quinze.

    Lorsque Constance, l’épouse légitime de Pedro, meurt en donnant naissance à son troisième enfant Dom Pedro souhaite vivre au grand jour son amour pour Inès, mais la passion qui les unit est désapprouvée par leur entourage car Inès n’étant pas portugaise les nobles craignent que Dom Pedro ne se laisse influencer par le parti castillan.

    L’exil d’Inès et autres stratagèmes ayant échoué à séparer les deux amants, le roi fait assassiner Inès de Castro par ses sbires, la colère du prince est telle qu’il entre alors ouvertement en guerre contre son père.

    Deux ans plus tard, à la mort de son père, Dom Pedro devient roi sous le nom de Pierre Ier.  Il fait alors retrouver les assassins d’Inès et fait arracher le cœur de l’un par la poitrine, celui du second par le dos ce qui lui vaudra le surnom de " Pierre le cruel "

    Puis déclarant  qu'il avait épousé secrètement Inés juste avant son assassinat à Bragance, il fait exhumer le corps, et afin qu"elle soit reconnu comme reine oblige nobles et courtisans à venir un par un  lui baiser la main.

    Ci dessous les Tombeaux d'Inés de Castro et de Pierre 1er
    8 - Monastère d'Alcobaça8 - Monastère d'Alcobaça

     

     


    votre commentaire
  • D'abord oppidum romain, puis ville royale , l''ancien village médiéval est toujours ceinturé de ses remparts. Obidos a su conserver un charme incontestable.

    Déambuler parmi les bougainvilliers en fleurs , ruelles pavées et maisons aux couleurs chatoyantes .... une étape agréable et reposante à ne pas manquer

     

    9 - Obidos<<<<  la porte d'entrée dans la vieille ville magnifiquement décorée

    9 - Obidos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    9 - Obidos9 - Obidos9 - Obidos9 - Obidos

     

     

     

     

     

    9 - Obidos9 - Obidos9 - Obidos


    votre commentaire
  • Imposant ensemble comprenant le palais et un couvent il doit sa réalisation au voeu fait par le roi Jean V de construire un couvent dans ce lieu  si Dieu lui accordait un héritier.

    Son voeu exaucé , sa mégalomanie pris le dessus et le modeste couvent prévu au départ devint un énorme  chantier où 50 000 ouvriers travaillèrent plus de 10 ans pour un ensemble palais / couvent de près de 1 000 pièces, 4 500 portes et fenêtres et plus de 150 escaliers. A tel point que tout l'or venu des possessions portugaises au brésil y fut entièrement consacré pendant plus de 20 ans.

    ( hélas suite problème d'appareil photo pas de vue d'ensemble du bâtiment )

    Quelques points forts dans la visite :

    10 - Palais et couvent de Mafra10 - Palais et couvent de Mafra

     

     <<<<< une très belle bibliothèque de plus de 80 mètres de long contenant environ 40 000 ouvrages, certains remontant au 14° siècle. Ceux ci sont protégés de la dégradation par une colonie de chauves souris vivant sur place qui se nourrissent d'insectes et de petits rongeurs.

     

     

    10 - Palais et couvent de Mafra10 - Palais et couvent de Mafra

     

     

     

    L'infirmerie ou "Hospice des moines"  avec sa série " d'alvéoles " servant de chambres  >>>>>>                                                 

     

     

     

    Des pièces bien meublées  ...

    10 - Palais et couvent de Mafra10 - Palais et couvent de Mafra10 - Palais et couvent de Mafra10 - Palais et couvent de Mafra

     

     

     

     

     

     

    10 - Palais et couvent de Mafra10 - Palais et couvent de Mafra

     

     

     

    ... parfois avec d'indispensables objets de la vie courante !!

     

     

     

     

    10 - Palais et couvent de Mafra

     ... ou bien d'un "goût incertain" comme le mobilier du salon de chasse

     

    10 - Palais et couvent de Mafra

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    10 - Palais et couvent de Mafra10 - Palais et couvent de Mafra

                         

          ... autres vues ....

    10 - Palais et couvent de Mafra10 - Palais et couvent de Mafra

     


    votre commentaire
  • Construit entre 1842 et 1854 par dom Fernando époux de la reine Maria II .

    Extravagant mais incontournable, on ne peut aller à Lisbonne sans faire un détour par Sintra et à proximité le Palais de Pena. Les photos suivantes le décrivent mieux que n'importe quel commentaire.

    Palais de Peña

    Palais de PeñaPalais de PeñaPalais de PeñaPalais de Peña

     

     

     

     

     

    Palais de PeñaPalais de PeñaPalais de PeñaPalais de Peña

     


    votre commentaire
  • A elle seule la ville mérite bien 2 jours de visite , ceci n'est qu'un infime aperçu de quelques points de Lisbonne ....

    12 - Lisbonne12 - Lisbonne

     

     

     <<<  L'Alfama ...

     c'est le quartier le plus ancien de Lisbonne, épargné par le tremblement de terre et l'incendie de 1755, un labyrinthe de ruelles descendant à flanc de collines vers le Tage ..

     

     

     

     

     

    12 - Lisbonne12 - LisbonnePont Vasco de Gama .. >>>

    construit entre 1995 et 1998 pour désengorger Lisbonne en prévision de l'exposition universelle de 1998 il permet de traverser le Tage en évitant la ville.

    Des caractéristiques peu communes :

    - 17 km de longueur, conçu pour résister à des tremblements de terre d'une magnétude de 8.5 sur l'échelle de Richter et des vents cycloniques de 250 km/h

     

    12 - Lisbonne

     

    <<< Monastère desHiéronymites  ( Mosteiro dos Jeronimos ) . 

                             ( vue depuis les jardins " Da Praça Do Império " )

    Un des plus beaux monuments de Lisbonne, construction commencée vers 1500 et poursuivie sur près d'un siécle. Il a été épargné par le tremblement de terre de 1755 qui détruisit une grande partie de Lisbonne. classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

                                           ............  vues du cloître .............

    12 - Lisbonne12 - Lisbonne

     

     

     

     

     


    12 - Lisbonne - 1

     

      La Tour de Belem ... >>>

    construite en 1515 au milieu de l'embouchure du Tage pour contrôler l'accès à la ville, quelques décennies plus tard à la suite du tremblement de terre de 1755 qui a détourné le fleuve elle s'est retrouvée sur la plage ..

     

     

     

     

     

     

     

    12 - Lisbonne 

    <<< Elevador de Santa Justa  

    ... ascenseur qui permet de relier les quartiers de la Baixa Pombalina au Bairro Alto. Actionné par une machine à vapeur lors de son inauguration en 1902 puis électrifié en 1917. La plateforme supérieure comporte un café et un belvédère offrant une très belle vue sur le château, la ville basse et le Tage.

    Il permet notamment d'accéder au musée / couvent des carmes (Museu Arqueologico do Carmo ) dont une des particularités est d'intégrer une étrange église du XIV° siécle dont la voûte s'est écroulée lors du tremblement de terre de 1755 et restée depuis à l'état à ciel ouvert.

    12 - Lisbonne

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Musée National des carrosses ( Museu dos coches ) ...

    ... plusieurs dizaines de carrosses en parfait état, magnifiquement mis en valeur.

    Une diversité allant de la malle-poste au carrosse du roi d'Espagne et de la modeste chaise à porteur jusqu'au somptueux ( ... et très baroque  ) carrosse de l'ambassadeur du Vatican,

    13 - Lisbonne  - 2sans oublier celui "spécial procession " dédié à la présentation des reliques

    13 - Lisbonne  - 2

     

    Chaque pièce est accompagnée d'une fiche explicative en plusieurs langues ( dont le français ). 

     

     

    Presque tous les pays d'Europe sont représentés.

    13 - Lisbonne  - 213 - Lisbonne  - 213 - Lisbonne  - 213 - Lisbonne  - 2

     

     

     

     

     

    13 - Lisbonne  - 213 - Lisbonne  - 213 - Lisbonne  - 213 - Lisbonne  - 2

     

     

     

     

     

     

     

    Frégate Don Fernando II ...

    ... exposée à  Cacilhas ,de l'autre côté du Tage face à Lisbonne la visite de cette frégate ne mérite peut-être pas un détour mais peut compléter agréablement une journée, surtout si elle est accompagnée d'un sympathique  traversée du Tage en ferry.

    Construit à Goa en Inde  en 1843 ce très beau 3 mâts de 87 mètres de long pouvait transporter près de 400 passagers, il assurait la liaison entre Lisbonne et Goa en faisant étape en Angola et au Mozambique.

    Transformé en musée flottant il reconstitue la vie à bord en mettant en scène des personnages grandeur nature dans les différentes activités de l'époque .... y compris la mise "aux fers " des punis .

    13 - Lisbonne  - 213 - Lisbonne  - 213 - Lisbonne  - 213 - Lisbonne  - 2

     

     

     

     

     

    13 - Lisbonne  - 213 - Lisbonne  - 213 - Lisbonne  - 213 - Lisbonne  - 2

     

     


    votre commentaire
  • 14 - l'Algarve Les falaises du  Cap Saint Vincent ...

     ... point extrème sud ouest de l'Europe, son phare construit en 1846 fonctionne toujours.

    Le nom de St Vincent viendrait d'une légende selon laquelle le corps de Saint Vincent martyrisé à Valence au 4° siécle serait venu s'échouer ici. Gardé par deux corbeaux il y serait resté pendant plusieurs siècles avant de reprendre sa route et d'atteindre Lisbonne en 1173 ... ( source guide vert Michelin )

    14 - l'Algarve

     

     

     

     

     

     

     

    Lagos ... le site des Ponta Da Piedade ...

    ... magnifiques falaises de grés rouge sculptées par la mer et le vent.

    Plusieurs compagnies proposent des visites en bateau du site  et des  grottes .

    14 - l'Algarve

    14 - l'Algarve 14 - l'Algarve

     

     

     

     

     

    14 - l'Algarve 14 - l'Algarve

     

     

     

     

     

     

     

    Cacela Velha ...

    ... sympathique petit hameau situé sur un promontoire dont le charme réside surtout dans les magnifiques perspectives qu'il offre sur la lagune à la nuit tombante

    14 - l'Algarve 14 - l'Algarve 14 - l'Algarve 14 - l'Algarve


    votre commentaire
  • ... le temps ne semble pas avoir eu prise sur cette ancienne citadelle gardant la frontière. Le modernisme non plus d'ailleurs car Monsaraz est relativement épargnée par les enseignes publicitaires, kiosques marchands, câbles électriques  et autres  qui défigurent trop souvent les hauts lieux touristiques.

    15 - Monsaraz

    15 - Monsaraz15 - Monsaraz15 - Monsaraz15 - Monsaraz

     

     

     

     

     

    15 - Monsaraz15 - Monsaraz15 - Monsaraz15 - Monsaraz

     

     

     

     

     

    15 - Monsaraz15 - Monsaraz15 - Monsaraz15 - Monsaraz


    votre commentaire
  • 16 - Evora

                               Vue de la vieille ville et du temple romain " de Diane ( ... ou ce qu'il en reste ) construit au II° siècle

    16 - Evora16 - Evora16 - Evora

     

     

     

     

     

     

    16 - Evora16 - Evora

     

    Praça Do Giraldo, vaste place animée du centre ville, tricoteuses et tricoteurs regroupés par quartier ( un quartier par table ) s'affairent pour créer toutes sortes d'objets qui sont vendus immédiatement sur place au profit d'oeuvres de bienfaisance

     

     

    l'église São Francisco ...

    16 - Evora16 - Evora16 - Evora16 - Evora

     

     

     

     

     

    une église de type baroque assez "classique" au Portugal  mais qui présente tout de même quelques spécificités  avec sa " Chapelle des Os " et son exposition de crèches.

    16 - Evora

     

     La " Capela dos Ossos " ...

     

     ... à l'intérieur de l'église São Francisco une chapelle atypique " la Chapelle des Os " construite au 16° siècle à l'initiative d'un moine Franciscain pour inciter à la méditation.  Plus de 5 000 personnes ont offert leurs os pour "décorer" cette chapelle.

    16 - Evora16 - Evora16 - Evora

     

     

     

     

     

     

    Dans les couloirs qui donnent accès à la terrasse de l'église une sympathique exposition de crèches de différents pays, y compris d'Afrique.

    16 - Evora16 - Evora16 - Evora16 - Evora

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Marvão ...

    Marvão ... Bragance

     

    ...véritable nid d'aigle perché sur un rocher face à la frontière espagnole,  le village forteresse de Marvão est toujours habité  et très bien conservé..

    Perché à près de 1000 mètres d'altitude il offre un panorama magnifique avec une vue 360° sur les plaines alentours.

    C'est avec Monsaraz une visite incontournable pour qui aime les vieilles pierres ...

     

     

     

     

     

    Marvão ... BraganceMarvão ... BraganceMarvão ... BraganceMarvão ... Bragance

     

     

     

     

     

     

    Bragance ...

    ... une étape sympathique sur la route du retour ...

    Marvão ... BraganceMarvão ... BraganceMarvão ... BraganceMarvão ... Bragance


    votre commentaire
  •  

    Olhão  et son superbe marché aux poissons souvent péchés à peine quelques heures auparavant dans la lagune.

    Portugal ... images de route.

    Portugal ... images de route.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Espigueiros ...  greniers à grains typiques du nord du Portugal

    Portugal ... images de route.Portugal ... images de route.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Paysage du Haut Douro ... avec ses vignes à l'origine du célèbre vin de Porto

    Portugal ... images de route.Portugal ... images de route.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Paysages du Portugal ...

    Portugal ... images de route.coucher de soleil  dans la Costa Verde

    Portugal ... images de route.falaises près de Porto Covo

    Portugal ... images de route."micro plage"  de Benagil

     

     

     

     

     

     

    Divers ...

    Portugal ... images de route.

     

     

     

     

    "routards" atypiques .... et sincères !!!

     

     

     

    Portugal ... images de route.

     

     

     

    " un grand moment de solitude "  assez fréquent dans les villages Portugais

    ..... le fourgon passera ... ou ne passera pas ????

     

     

     

     

     

     

    >>>>  Retour à l'accueil et accès aux autres voyages


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique